Résolutions: Attention, ca n’arrive pas qu’aux autres!
Posted on March 13th, 2012

Dr Bandula Kothalawala Londres N7

La Brigade droits de l’homme de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢Oncle SamƒÆ’-¡ƒ”š‚ vient de se dƒÆ’†’ƒ”š‚©placer vers le front etƒÆ’-¡ƒ”š‚ de passer la vitesse supƒÆ’†’ƒ”š‚©rieure et sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢apprƒÆ’†’ƒ”š‚ªte ƒÆ’†’ƒ”š‚  occuper leƒÆ’-¡ƒ”š‚ devant de la scƒÆ’†’ƒ”š‚¨neƒÆ’-¡ƒ”š‚ avec une rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ en apparence, inoffensiveƒÆ’-¡ƒ”š‚ contre le Sri Lanka.

La rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutionƒÆ’-¡ƒ”š‚ des ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats-UnisƒÆ’-¡ƒ”š‚ est un texteƒÆ’-¡ƒ”š‚ habilement rƒÆ’†’ƒ”š‚©digƒÆ’†’ƒ”š‚© etƒÆ’-¡ƒ”š‚ codƒÆ’†’ƒ”š‚©ƒÆ’-¡ƒ”š‚ dans un langage apparemment anodin pour en dissimulerƒÆ’-¡ƒ”š‚ la vraie intention sinistre. De surcroit, elle porte la marque deƒÆ’-¡ƒ”š‚ l’hypocrisie,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ la turpitude moraleƒÆ’-¡ƒ”š‚ et de la dƒÆ’†’ƒ”š‚©crƒÆ’†’ƒ”š‚©pitudeƒÆ’-¡ƒ”š‚ intellectuelleƒÆ’-¡ƒ”š‚ d’un gendarme international qui guette incessamment son ƒÆ’†’ƒ”š‚©lusive proie. Il sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢agit, bel et bien, dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢une tentative insidieuseƒÆ’-¡ƒ”š‚ parƒÆ’-¡ƒ”š‚ les ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats-UnisƒÆ’-¡ƒ”š‚ et ses alliƒÆ’†’ƒ”š‚©s de jeter de la poudre aux yeux des pays en dƒÆ’†’ƒ”š‚©veloppementƒÆ’-¡ƒ”š‚ et d’autresƒÆ’-¡ƒ”š‚ au sein du CDHƒÆ’-¡ƒ”š‚ pour obtenir leur appuiƒÆ’-¡ƒ”š‚ pour son adoption. Sans doute, la prƒÆ’†’ƒ”š‚©sente rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution leur servira-t-elle de baseƒÆ’-¡ƒ”š‚ pour faire adopter plus tard une rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution pernicieuse aux intƒÆ’†’ƒ”š‚©rƒÆ’†’ƒ”š‚ªts du pays pour “son ƒÆ’†’ƒ”š‚©chec” ƒÆ’†’ƒ”š‚  “se conformer,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ et ƒÆ’†’ƒ”š‚  coopƒÆ’†’ƒ”š‚©rerƒÆ’-¡ƒ”š‚ pleinement ƒÆ’†’ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚ la mise en ƒÆ’-¦ƒ¢¢”š¬…”uvreƒÆ’-¡ƒ”š‚ de la prƒÆ’†’ƒ”š‚©sente rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution”.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ A savoir aussi que le dƒÆ’†’ƒ”š‚©pƒÆ’†’ƒ”š‚´t de la rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution a ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© prƒÆ’†’ƒ”š‚©cƒÆ’†’ƒ”š‚©dƒÆ’†’ƒ”š‚© dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢une campagne de dƒÆ’†’ƒ”š‚©sinformation par les Etats-Unis, laquelle consistait ƒÆ’†’ƒ”š‚  envoyer les courriels affirmant que la rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution avait lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢aval du gouvernement sri lankais!

En 2002,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ le Conseil de sƒÆ’†’ƒ”š‚©curitƒÆ’†’ƒ”š‚©ƒÆ’-¡ƒ”š‚ a ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© dupƒÆ’†’ƒ”š‚© quand il a adoptƒÆ’†’ƒ”š‚© une rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution contre l’Irak,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ appelantƒÆ’-¡ƒ”š‚ le pays ƒÆ’†’ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚ se conformer ƒÆ’†’ƒ”š‚  ses obligations de dƒÆ’†’ƒ”š‚©sarmement.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Par la suite,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ les ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats-UnisƒÆ’-¡ƒ”š‚ etƒÆ’-¡ƒ”š‚ le Royaume-Uni, en dƒÆ’†’ƒ”š‚©pit de leur propre engagement[1]ƒÆ’-¡ƒ”š‚ auprƒÆ’†’ƒ”š‚¨s du Conseil de sƒÆ’†’ƒ”š‚©curitƒÆ’†’ƒ”š‚©ƒÆ’-¡ƒ”š‚ d’y revenir avant de se lancerƒÆ’-¡ƒ”š‚ dans une action militaire,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ ont entrepris lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢invasion. En 2011,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ les ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats-Unis et ses alliƒÆ’†’ƒ”š‚©s ont jouƒÆ’†’ƒ”š‚© un mauvais tour au Conseil de sƒÆ’†’ƒ”š‚©curitƒÆ’†’ƒ”š‚©, en faisant adopter une rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutionƒÆ’-¡ƒ”š‚ contre la Libye, officiellement,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ pour protƒÆ’†’ƒ”š‚©ger les civils[2].ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Il estƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚©vident que la prƒÆ’†’ƒ”š‚©sente rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution nƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢aurait eu aucuneƒÆ’-¡ƒ”š‚ raison d’ƒÆ’†’ƒ”š‚ªtre siƒÆ’-¡ƒ”š‚ les ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats-UnisƒÆ’-¡ƒ”š‚ et ses alliƒÆ’†’ƒ”š‚©s au sein du CDHƒÆ’-¡ƒ”š‚ avaient agiƒÆ’-¡ƒ”š‚ de bonne foi. Permettez-moi deƒÆ’-¡ƒ”š‚ jeter un petit coup dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’-¦ƒ¢¢”š¬…”ilƒÆ’-¡ƒ”š‚ sur les raisons.

  • Le rapport de la Lessons Learnt and Reconciliation Commission (LLRC, sigle anglais)ƒÆ’-¡ƒ”š‚ a ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© dƒÆ’†’ƒ”š‚©posƒÆ’†’ƒ”š‚©ƒÆ’-¡ƒ”š‚ au parlement, il nƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢y a quƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢environ trois mois.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Il est difficile deƒÆ’-¡ƒ”š‚ comprendre la hƒÆ’†’ƒ”š‚¢te indƒÆ’†’ƒ”š‚©centeƒÆ’-¡ƒ”š‚ avec laquelleƒÆ’-¡ƒ”š‚ les partisans deƒÆ’-¡ƒ”š‚ la rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutionƒÆ’-¡ƒ”š‚ exigent que le gouvernement sri lankais en mette en application toutes les recommandations.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Il a falluƒÆ’-¡ƒ”š‚ 26 ansƒÆ’-¡ƒ”š‚ pour le gouvernement britanniqueƒÆ’-¡ƒ”š‚ de mettre en placeƒÆ’-¡ƒ”š‚ une vƒÆ’†’ƒ”š‚©ritable enquƒÆ’†’ƒ”š‚ªte surƒÆ’-¡ƒ”š‚ les ƒÆ’†’ƒ”š‚©vƒÆ’†’ƒ”š‚©nements de janvier 1972 etƒÆ’-¡ƒ”š‚ encore 12 ansƒÆ’-¡ƒ”š‚ pourƒÆ’-¡ƒ”š‚ la Commission d’enquƒÆ’†’ƒ”š‚ªte (Bloody Sunday Inquiry)ƒÆ’-¡ƒ”š‚ pour complƒÆ’†’ƒ”š‚©terƒÆ’-¡ƒ”š‚ ses investigations en 2010.En d’autres termes,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ ce n’est quƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢aprƒÆ’†’ƒ”š‚¨sƒÆ’-¡ƒ”š‚ 38ƒÆ’-¡ƒ”š‚ longues annƒÆ’†’ƒ”š‚©esƒÆ’-¡ƒ”š‚ qu’unƒÆ’-¡ƒ”š‚ semblant de justiceƒÆ’-¡ƒ”š‚ semble avoirƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© rendu aux victimesƒÆ’-¡ƒ”š‚ d’unƒÆ’-¡ƒ”š‚ horrible massacreƒÆ’-¡ƒ”š‚ qui a eu lieuƒÆ’-¡ƒ”š‚ le dimanche 30ƒÆ’-¡ƒ”š‚ JanvierƒÆ’-¡ƒ”š‚ 1972. LeƒÆ’-¡ƒ”š‚ mƒÆ’†’ƒ”š‚ªme gouvernement, de concert avec son maƒÆ’†’ƒ”š‚®tre ƒÆ’†’ƒ”š‚  rƒÆ’†’ƒ”š‚©putation douteuse sur les droits de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢homme, insiste ƒÆ’-¡ƒ”š‚ que lesƒÆ’-¡ƒ”š‚ recommandations d’une commissionƒÆ’-¡ƒ”š‚ qui s’est penchƒÆ’†’ƒ”š‚©e surƒÆ’-¡ƒ”š‚ les ƒÆ’†’ƒ”š‚©vƒÆ’†’ƒ”š‚©nementsƒÆ’-¡ƒ”š‚ couvrant prƒÆ’†’ƒ”š‚¨s de troisƒÆ’-¡ƒ”š‚ dƒÆ’†’ƒ”š‚©cennies soient mis en application sans dƒÆ’†’ƒ”š‚©lai.
  • Autant que jeƒÆ’-¡ƒ”š‚ sache,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ le gouvernement duƒÆ’-¡ƒ”š‚ SriƒÆ’-¡ƒ”š‚ LankaƒÆ’-¡ƒ”š‚ a indiquƒÆ’†’ƒ”š‚© ƒÆ’†’ƒ”š‚  plusieurs reprisesƒÆ’-¡ƒ”š‚ sa volontƒÆ’†’ƒ”š‚© deƒÆ’-¡ƒ”š‚ mettre en application lesƒÆ’-¡ƒ”š‚ recommandations de la Commission et il travaille surƒÆ’-¡ƒ”š‚ une solution efficace ƒÆ’†’ƒ”š‚  longƒÆ’-¡ƒ”š‚ terme visant ƒÆ’†’ƒ”š‚  donner effet aux recommandations. En outre, ilƒÆ’-¡ƒ”š‚ a fourniƒÆ’-¡ƒ”š‚ au CDH des dƒÆ’†’ƒ”š‚©tails des mesures dƒÆ’†’ƒ”š‚©jƒÆ’†’ƒ”š‚  prises pourƒÆ’-¡ƒ”š‚ mettre en ƒÆ’-¦ƒ¢¢”š¬…”uvreƒÆ’-¡ƒ”š‚ certaines des recommandations.
  • Le gouvernement duƒÆ’-¡ƒ”š‚ SriƒÆ’-¡ƒ”š‚ LankaƒÆ’-¡ƒ”š‚ n’a jamaisƒÆ’-¡ƒ”š‚ refusƒÆ’†’ƒ”š‚© de collaborer avec leƒÆ’-¡ƒ”š‚ Conseil des droits deƒÆ’-¡ƒ”š‚ l’homme.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Il est donc est difficileƒÆ’-¡ƒ”š‚ de comprendre pourquoiƒÆ’-¡ƒ”š‚ une rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutionƒÆ’-¡ƒ”š‚ est nƒÆ’†’ƒ”š‚©cessaire pourƒÆ’-¡ƒ”š‚ contraindre unƒÆ’-¡ƒ”š‚ pays qui dƒÆ’†’ƒ”š‚©jƒÆ’†’ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚ coopƒÆ’†’ƒ”š‚¨re pleinement avec leƒÆ’-¡ƒ”š‚ CDH.
  • L’Examen PƒÆ’†’ƒ”š‚©riodique Universel (EPU)ƒÆ’-¡ƒ”š‚ du Sri LankaƒÆ’-¡ƒ”š‚ sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢effectuera plus tard cette annƒÆ’†’ƒ”š‚©e, ce quiƒÆ’-¡ƒ”š‚ fournitƒÆ’-¡ƒ”š‚ un forum appropriƒÆ’†’ƒ”š‚© pourƒÆ’-¡ƒ”š‚ souleverƒÆ’-¡ƒ”š‚ toutes les questions relativesƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚  des violations desƒÆ’-¡ƒ”š‚ droits de l’homme.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ En fait,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ cette procƒÆ’†’ƒ”š‚©dureƒÆ’-¡ƒ”š‚ a ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© suivieƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚  quelques exceptions prƒÆ’†’ƒ”š‚¨s, depuis la crƒÆ’†’ƒ”š‚©ationƒÆ’-¡ƒ”š‚ du CDH.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Il n’ya guƒÆ’†’ƒ”š‚¨re deƒÆ’-¡ƒ”š‚ justification pourƒÆ’-¡ƒ”š‚ sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’†’ƒ”š‚©carter de la pratique antƒÆ’†’ƒ”š‚©rieure.

SiƒÆ’-¡ƒ”š‚ les partisans deƒÆ’-¡ƒ”š‚ la rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutionƒÆ’-¡ƒ”š‚ sontƒÆ’-¡ƒ”š‚ vraiment prƒÆ’†’ƒ”š‚©occupƒÆ’†’ƒ”š‚©s pour les crimes de guerre,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ il est curieux qu’ilsƒÆ’-¡ƒ”š‚ ne fassent aucune rƒÆ’†’ƒ”š‚©fƒÆ’†’ƒ”š‚©renceƒÆ’-¡ƒ”š‚ ou allusion aux crimes commisƒÆ’-¡ƒ”š‚ par le LTTE, y compris, sesƒÆ’-¡ƒ”š‚ prises d’otages. En fait,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ l’utilisation deƒÆ’-¡ƒ”š‚ prƒÆ’†’ƒ”š‚¨s de 300.000 civils innocents – hommes et femmes, enfants et vieillards, malades et mourantsƒÆ’-¡ƒ”š‚ -ƒÆ’-¡ƒ”š‚ comme bouclier humainƒÆ’-¡ƒ”š‚ par un groupe terroriste impitoyableƒÆ’-¡ƒ”š‚ aƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© discrƒÆ’†’ƒ”š‚¨tement balayƒÆ’†’ƒ”š‚© sous le tapisƒÆ’-¡ƒ”š‚ par une bande de ƒÆ’†’ƒ”š‚©nergumƒÆ’†’ƒ”š‚¨nes qui sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢amusent ƒÆ’†’ƒ”š‚  marmonner sur les droits de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢homme ƒÆ’†’ƒ”š‚  GenƒÆ’†’ƒ”š‚¨ve.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Le droit internationalƒÆ’-¡ƒ”š‚ humanitaire ainsi que le droit commun interdit strictement l’utilisation deƒÆ’-¡ƒ”š‚ civils comme boucliers humains.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Le Protocole additionnel aux Conventions de GenƒÆ’†’ƒ”š‚¨ve prohibe[3] expressƒÆ’†’ƒ”š‚©mentƒÆ’-¡ƒ”š‚ tout mouvementƒÆ’-¡ƒ”š‚ de la population civileƒÆ’-¡ƒ”š‚ dans une tentativeƒÆ’-¡ƒ”š‚ de ƒÆ’-¡ƒ”š‚ protƒÆ’†’ƒ”š‚©ger des objectifs militaires.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ LeƒÆ’-¡ƒ”š‚ groupe terroristeƒÆ’-¡ƒ”š‚ a fait exactementƒÆ’-¡ƒ”š‚ cela. DansƒÆ’-¡ƒ”š‚ les derniƒÆ’†’ƒ”š‚¨res semaines deƒÆ’-¡ƒ”š‚ la guerre,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ le LTTE a enlevƒÆ’†’ƒ”š‚© de forceƒÆ’-¡ƒ”š‚ des centainesƒÆ’-¡ƒ”š‚ de milliers de civilsƒÆ’-¡ƒ”š‚ de leurs maisons, sous menace dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢exƒÆ’†’ƒ”š‚©cution,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ les aƒÆ’-¡ƒ”š‚ rƒÆ’†’ƒ”š‚©unis dans une poche de terre sur ƒÆ’-¡ƒ”š‚«ƒÆ’-¡ƒ”š‚ son territoireƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚» qui se rƒÆ’†’ƒ”š‚©trƒÆ’†’ƒ”š‚©cissait chaque jour avec lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢avancƒÆ’†’ƒ”š‚©e de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢armƒÆ’†’ƒ”š‚©e sri lankaise et les a placƒÆ’†’ƒ”š‚©s stratƒÆ’†’ƒ”š‚©giquement,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ autour de leurƒÆ’-¡ƒ”š‚ armement lourdƒÆ’-¡ƒ”š‚ ciblƒÆ’†’ƒ”š‚©ƒÆ’-¡ƒ”š‚ sur les forcesƒÆ’-¡ƒ”š‚ armƒÆ’†’ƒ”š‚©esƒÆ’-¡ƒ”š‚ sri-lankaises.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ En outre,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ ceux qui ont tentƒÆ’†’ƒ”š‚© de s’enfuir ont ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚©ƒÆ’-¡ƒ”š‚ poursuivis sans relƒÆ’†’ƒ”š‚¢che etƒÆ’-¡ƒ”š‚ exƒÆ’†’ƒ”š‚©cutƒÆ’†’ƒ”š‚©s sans pitiƒÆ’†’ƒ”š‚© parƒÆ’-¡ƒ”š‚ le groupe.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Bien qu’il y ait euƒÆ’-¡ƒ”š‚ quelques hommes politiques occidentaux qui,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ tout ƒÆ’†’ƒ”š‚  leur honneur,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ ont condamnƒÆ’†’ƒ”š‚© ces actes barbaresƒÆ’-¡ƒ”š‚ et exigƒÆ’†’ƒ”š‚©ƒÆ’-¡ƒ”š‚ que lesƒÆ’-¡ƒ”š‚ civils soient libƒÆ’†’ƒ”š‚©rƒÆ’†’ƒ”š‚©s sans conditions et immƒÆ’†’ƒ”š‚©diatement et, ceux qui sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’†’ƒ”š‚©rigent aujourdƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢hui en fƒÆ’†’ƒ”š‚©roces dƒÆ’†’ƒ”š‚©fenseurs de droits de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢homme ont brillƒÆ’†’ƒ”š‚© par leurs absences. En fait,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ je me souviens bien du refus catƒÆ’†’ƒ”š‚©gorique de DavidƒÆ’-¡ƒ”š‚ MilibandƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢¢”š¬…”ƒÆ’-¡ƒ”š‚ ancien ministre britannique des Affaires ƒÆ’†’ƒ”š‚©trangƒÆ’†’ƒ”š‚¨res- abondamment commentƒÆ’†’ƒ”š‚© dans la presseƒÆ’-¡ƒ”š‚  sri-lankaise – de faire une dƒÆ’†’ƒ”š‚©clarationƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚  ColomboƒÆ’-¡ƒ”š‚ pour condamnerƒÆ’-¡ƒ”š‚ l’ignobleƒÆ’-¡ƒ”š‚ prise d’otages lors de son voyage infructueux pour sauver la peau des dirigeants du LTTE.

Le gouvernement britanniqueƒÆ’-¡ƒ”š‚ nƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢a pas son pareil lorsquƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢il sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢agit de vanter son attachement aux droitsƒÆ’-¡ƒ”š‚ de l’homme.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ IlƒÆ’-¡ƒ”š‚ a peu de rivauxƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚  cet ƒÆ’†’ƒ”š‚©gard.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Pourtant, ilƒÆ’-¡ƒ”š‚ n’a aucun scrupule ƒÆ’†’ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚ protƒÆ’†’ƒ”š‚©ger AdƒÆ’†’ƒ”š‚¨leƒÆ’-¡ƒ”š‚ BalasinghamƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢¢”š¬…” Tantine australienne. De nombreux enregistrements vidƒÆ’†’ƒ”š‚©o de celle-ci montrent bien comment ƒÆ’-¡ƒ”š‚«ƒÆ’-¡ƒ”š‚ la tantineƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚» dƒÆ’†’ƒ”š‚©corait dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢innocentes jeunes filles tamoules avec des guirlandes de capsules de cyanure et ces images sont largement disponiblesƒÆ’-¡ƒ”š‚ sur Internet.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Il estƒÆ’-¡ƒ”š‚ difficile d’imaginer que Monsieur JeremyƒÆ’-¡ƒ”š‚ Browne,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ ministre chargƒÆ’†’ƒ”š‚© de droits de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢homme au FCO , qui sermonnent les autres au sujet des droits de l’homme, tout en se rƒÆ’†’ƒ”š‚©fƒÆ’†’ƒ”š‚©rantƒÆ’-¡ƒ”š‚ au Sri LankaƒÆ’-¡ƒ”š‚ comme un ƒÆ’†’ƒ”š‚©tat dysfonctionnel, ne soit pas au courantƒÆ’-¡ƒ”š‚ du fait queƒÆ’-¡ƒ”š‚ la conscriptionƒÆ’-¡ƒ”š‚ d’enfants ou deƒÆ’-¡ƒ”š‚ leur utilisationƒÆ’-¡ƒ”š‚ dans les hostilitƒÆ’†’ƒ”š‚©sƒÆ’-¡ƒ”š‚ est unƒÆ’-¡ƒ”š‚ crime de guerreƒÆ’-¡ƒ”š‚ en vertu de laƒÆ’-¡ƒ”š‚ Statut de Rome deƒÆ’-¡ƒ”š‚ la Cour pƒÆ’†’ƒ”š‚©nale internationale.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Par ailleurs, jeƒÆ’-¡ƒ”š‚ ne crois pasƒÆ’-¡ƒ”š‚ que M. BrowneƒÆ’-¡ƒ”š‚ quiƒÆ’-¡ƒ”š‚ fait souvent toute une histoire de la primautƒÆ’†’ƒ”š‚© du droitƒÆ’-¡ƒ”š‚ dans des pays lointains, ait fait le moindre commentaire quand unƒÆ’-¡ƒ”š‚ groupe terroriste interditƒÆ’-¡ƒ”š‚ dans l’Union europƒÆ’†’ƒ”š‚©enne, aux ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats-Unis, au CanadaƒÆ’-¡ƒ”š‚ et en Inde a ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© autorisƒÆ’†’ƒ”š‚© ƒÆ’†’ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚ organiser des manifestationsƒÆ’-¡ƒ”š‚ dans les rues londoniennes pendant 73 jours. Le mƒÆ’†’ƒ”š‚ªme gouvernementƒÆ’-¡ƒ”š‚ n’a pas hƒÆ’†’ƒ”š‚©sitƒÆ’†’ƒ”š‚© ƒÆ’†’ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚ sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢appuyer sur la loi contre le terrorismeƒÆ’-¡ƒ”š‚ pour interdireƒÆ’-¡ƒ”š‚ une manifestation organisƒÆ’†’ƒ”š‚©e par un groupe islamisteƒÆ’-¡ƒ”š‚ en 2010. Il faut se rappeler aussi que la violence policiƒÆ’†’ƒ”š‚¨reƒÆ’-¡ƒ”š‚ contre les manifestantsƒÆ’-¡ƒ”š‚ du G8ƒÆ’-¡ƒ”š‚ a laissƒÆ’†’ƒ”š‚© un mort en mai 2010.

Sans doute, les rƒÆ’†’ƒ”š‚©fƒÆ’†’ƒ”š‚©rencesƒÆ’-¡ƒ”š‚ de l’Oncle Sam en matiƒÆ’†’ƒ”š‚¨re de droits deƒÆ’-¡ƒ”š‚ l’hommeƒÆ’-¡ƒ”š‚ sont-elles impressionnantes, impeccablesƒÆ’-¡ƒ”š‚ et incontestables. Peut-ƒÆ’†’ƒ”š‚ªtre, peut-on se faire une petite idƒÆ’†’ƒ”š‚©e de son souciƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚©ternel pourƒÆ’-¡ƒ”š‚ le caractƒÆ’†’ƒ”š‚¨re sacrƒÆ’†’ƒ”š‚©ƒÆ’-¡ƒ”š‚ de la vie humaineƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚  partir dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢une remarque faite parƒÆ’-¡ƒ”š‚ une de ses collƒÆ’†’ƒ”š‚¨guesƒÆ’-¡ƒ”š‚ les plus illustres ƒÆ’†’ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚ l’ONU.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Le 12 maiƒÆ’-¡ƒ”š‚ 1996, MadeleineƒÆ’-¡ƒ”š‚ Albright,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ ambassadrice des ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats-UnisƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’†’ƒ”š‚  l’ONUƒÆ’-¡ƒ”š‚ a affirmƒÆ’†’ƒ”š‚© queƒÆ’-¡ƒ”š‚ plus dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢un demi-million d’enfants irakiens qui auraient trouvƒÆ’†’ƒ”š‚© la mortƒÆ’-¡ƒ”š‚ en raison des sanctionsƒÆ’-¡ƒ”š‚ valaient bien le prix ƒÆ’†’ƒ”š‚  payer!ƒÆ’-¡ƒ”š‚ (ƒÆ’-¡ƒ”š‚«JeƒÆ’-¡ƒ”š‚ pense que cela vaut le prix”,ƒÆ’-¡ƒ”š‚ selon les transcriptionsƒÆ’-¡ƒ”š‚ du programme[4].).ƒÆ’-¡ƒ”š‚ On pourraitƒÆ’-¡ƒ”š‚ avoir un aperƒÆ’†’ƒ”š‚§uƒÆ’-¡ƒ”š‚ du mƒÆ’†’ƒ”š‚©pris et du dƒÆ’†’ƒ”š‚©dain totalƒÆ’-¡ƒ”š‚ avec lequel le gouvernement amƒÆ’†’ƒ”š‚©ricainƒÆ’-¡ƒ”š‚ traiteƒÆ’-¡ƒ”š‚ la mort des civilsƒÆ’-¡ƒ”š‚ dans les conflits.

Il est curieux que Maria Otero, sous-secrƒÆ’†’ƒ”š‚©taire amƒÆ’†’ƒ”š‚©ricain d’ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tat pour la sƒÆ’†’ƒ”š‚©curitƒÆ’†’ƒ”š‚© civile, la dƒÆ’†’ƒ”š‚©mocratie et les droits de l’homme, qui semble sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’†’ƒ”š‚ªtre arrogƒÆ’†’ƒ”š‚© le droit de discourir aux pays en dƒÆ’†’ƒ”š‚©veloppement au sein du CDH sur les droits de l’homme n’ait pas soufflƒÆ’†’ƒ”š‚© un mot sur le record peu enviable de son pays au Vietnam.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Mme Otero a certainement beaucoup de chance, car, fort heureusement, aucun fantƒÆ’†’ƒ”š‚´me des deux millions de Vietnamiens, dont le sang innocent avait ensanglantƒÆ’†’ƒ”š‚© une terre jadis prospƒÆ’†’ƒ”š‚¨re en Asie, grƒÆ’†’ƒ”š‚¢ce ƒÆ’†’ƒ”š‚  lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢action de son gouvernement, ne semble troubler son sommeil dans la salubre ville de GenƒÆ’†’ƒ”š‚¨ve.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Je me souviens encore avec horreur des images des soldats amƒÆ’†’ƒ”š‚©ricains qui exhibaient avec orgueil les tƒÆ’†’ƒ”š‚ªtes coupƒÆ’†’ƒ”š‚©es de combattants vietnamiens – trophƒÆ’†’ƒ”š‚©es – dƒÆ’†’ƒ”š‚©goulinant de sang. Quant ƒÆ’†’ƒ”š‚  Monsieur Browne rƒÆ’†’ƒ”š‚©cemment arƒÆ’†’ƒ”š‚©olƒÆ’†’ƒ”š‚© de saintetƒÆ’†’ƒ”š‚©, ni le traitement horrible infligƒÆ’†’ƒ”š‚© ƒÆ’†’ƒ”š‚  7-10 millions d’Africains transportƒÆ’†’ƒ”š‚©s ƒÆ’†’ƒ”š‚  travers les ocƒÆ’†’ƒ”š‚©ans en ƒÆ’†’ƒ”š‚©tat dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢esclavage dans des conditions abominables provoquant la mort de prƒÆ’†’ƒ”š‚¨s de la moitiƒÆ’†’ƒ”š‚© d’entre eux en transit, selon certains tƒÆ’†’ƒ”š‚©moignages, ni les crimes ƒÆ’†’ƒ”š‚©pouvantables commis contre le peuple dans les anciennes colonies comme le Sri Lanka, lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢Inde, le Kenya et d’autres semblent guƒÆ’†’ƒ”š‚¨re peser sur sa conscience quand il fulmine des invectives ƒÆ’†’ƒ”š‚  lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’†’ƒ”š‚©gard des pays en dƒÆ’†’ƒ”š‚©veloppent.
Il parait que la Brigade droits de l’homme de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢Oncle Sam travaille dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢arrache-pied afin de gagner des voix des membres africains au sein du CDH.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Je doute que les souvenirs des peuples des pays du continent africain soient aussi fugaces que Mme Otero et ses collƒÆ’†’ƒ”š‚¨gues le pensent. Les dƒÆ’†’ƒ”š‚©lƒÆ’†’ƒ”š‚©guƒÆ’†’ƒ”š‚©s africains au CDH pourraient bien se rappeler comment le rƒÆ’†’ƒ”š‚©gime d’apartheid en Afrique du Sud ƒÆ’†’ƒ”š‚©tait devenu l’incarnation du mal et de l’injustice dans l’ƒÆ’†’ƒ”š‚¨re post-guerre.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Non seulement le gouvernement sud-africain du rƒÆ’†’ƒ”š‚©gime de l’apartheid a impitoyablement opprimƒÆ’†’ƒ”š‚© les noirs sud-africains, mais il a ƒÆ’†’ƒ”š‚©galement menƒÆ’†’ƒ”š‚© des attaques vicieuses contre ses pays voisins.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ De surcroit, il faisait usage rƒÆ’†’ƒ”š‚©gulier de la Namibie – sa colonie avant que le pays ne soit devenu indƒÆ’†’ƒ”š‚©pendant, comme un tremplin pour lancer des offensives brutales contre ses pays voisins qui entrainaient de nombreuses victimes civiles.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ L’opposition croissante contre le gouvernement sud-africain de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’†’ƒ”š‚©poque et ses actes dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢agression ƒÆ’-¡ƒ”š‚ contre les ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats voisins sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢est exprimƒÆ’†’ƒ”š‚©e dans un certain nombre de rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutions ƒÆ’†’ƒ”š‚  l’AssemblƒÆ’†’ƒ”š‚©e gƒÆ’†’ƒ”š‚©nƒÆ’†’ƒ”š‚©rale des Nations Unies ainsi que dans le Conseil de sƒÆ’†’ƒ”š‚©curitƒÆ’†’ƒ”š‚©. Cela a ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© rassemblement trop lourd ƒÆ’†’ƒ”š‚  digƒÆ’†’ƒ”š‚©rer pour les trois nations saintes – ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°tats-Unis, le Royaume-Uni et la France -, qui se sont rƒÆ’†’ƒ”š‚©cemment mƒÆ’†’ƒ”š‚©tamorphosƒÆ’†’ƒ”š‚©es en dƒÆ’†’ƒ”š‚©fenseurs infatigables des droits de l’homme. Aujourd’hui, leurs dirigeants et diplomates ne peuvent guƒÆ’†’ƒ”š‚¨re sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ouvrir la bouche sans murmurer sur les droits de l’homme.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Le tableau ci-dessous rƒÆ’†’ƒ”š‚©sume leur dossier de vote au sein du Conseil de SƒÆ’†’ƒ”š‚©curitƒÆ’†’ƒ”š‚©.

Usage du veto contre les rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutions concernant lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢Afrique du Sud et la RhodƒÆ’†’ƒ”š‚©sie

ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Pays Afrique du SudƒÆ’-¡ƒ”š‚  RhodƒÆ’†’ƒ”š‚©sie du Sud
France 3 0
RU 8 8
Etats-Unis 9 2

SourceƒÆ’-¡ƒ”š‚ : Conseil de SƒÆ’†’ƒ”š‚©curitƒÆ’†’ƒ”š‚©

Bien qu’il soit difficile, dans un bref article, donner les dƒÆ’†’ƒ”š‚©tails du contenu de quelques-unes des rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutions rejetƒÆ’†’ƒ”š‚©es par les trois nations-anges, un seul regard hƒÆ’†’ƒ”š‚¢tif ƒÆ’-¡ƒ”š‚ sur ces rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutions suffit de rƒÆ’†’ƒ”š‚©vƒÆ’†’ƒ”š‚©ler l’ƒÆ’†’ƒ”š‚©tendue de leur mƒÆ’†’ƒ”š‚©pris total pour le respect des droits de l’homme.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Une rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution[5] qui a suivi le massacre de Sharpeville en mars 1960, entre autres, dƒÆ’†’ƒ”š‚©plorait “que les troubles rƒÆ’†’ƒ”š‚©cemment survenus en Union d’Afrique du Sud aient entrainƒÆ’†’ƒ”š‚© la mort de tant d’Africains” et elle exprimait “aux familles des victimes sa plus profonde sympathie”. Une autre rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution[6], entre autres, appelait les autoritƒÆ’†’ƒ”š‚©s sud-africaines ƒÆ’†’ƒ”š‚  surseoir ƒÆ’†’ƒ”š‚  l’exƒÆ’†’ƒ”š‚©cution et ƒÆ’†’ƒ”š‚  commuer les condamnations ƒÆ’†’ƒ”š‚  mort prononcƒÆ’†’ƒ”š‚©es contre les accusƒÆ’†’ƒ”š‚©s dans le procƒÆ’†’ƒ”š‚¨s de Sharpeville.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Une autre rƒÆ’†’ƒ”š‚©solution[7] devant le Conseil de sƒÆ’†’ƒ”š‚©curitƒÆ’†’ƒ”š‚© en Juin 1964, quand le procƒÆ’†’ƒ”š‚¨s de Rivonia, dans lequel M. Nelson Mandela a ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© inculpƒÆ’†’ƒ”š‚©, ƒÆ’†’ƒ”š‚©tait en cours, demandait au gouvernement d’Afrique du Sud dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ ƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ…-accorder une amnistie ƒÆ’†’ƒ”š‚  toutes les personnes dƒÆ’†’ƒ”š‚©jƒÆ’†’ƒ”š‚  emprisonnƒÆ’†’ƒ”š‚©es, internƒÆ’†’ƒ”š‚©es ou soumises ƒÆ’†’ƒ”š‚  d’autresƒÆ’-¡ƒ”š‚ restrictions pour s’ƒÆ’†’ƒ”š‚ªtre opposƒÆ’†’ƒ”š‚©es ƒÆ’†’ƒ”š‚  la politique d’apartheid, et plus particuliƒÆ’†’ƒ”š‚¨rement, les accusƒÆ’†’ƒ”š‚©s du procƒÆ’†’ƒ”š‚¨s de RivoniaƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚».ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Aucune de ces rƒÆ’†’ƒ”š‚©solutions, dont certaines nƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’†’ƒ”š‚©taient en fait que des versions ƒÆ’†’ƒ”š‚©dulcorƒÆ’†’ƒ”š‚©es de celles qui ƒÆ’†’ƒ”š‚©taient ƒÆ’-¡ƒ”š‚ dƒÆ’†’ƒ”š‚©jƒÆ’†’ƒ”š‚  adoptƒÆ’†’ƒ”š‚©es ƒÆ’†’ƒ”š‚  une ƒÆ’†’ƒ”š‚©crasante majoritƒÆ’†’ƒ”š‚© par l’AssemblƒÆ’†’ƒ”š‚©e gƒÆ’†’ƒ”š‚©nƒÆ’†’ƒ”š‚©rale des Nations Unies, nƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ont vu le jour! Les dƒÆ’†’ƒ”š‚©fenseurs de la dƒÆ’†’ƒ”š‚©mocratie et des droits de l’homme, auto-sƒÆ’†’ƒ”š‚©lectionnƒÆ’†’ƒ”š‚©s, autoproclamƒÆ’†’ƒ”š‚©s, qui se pavanent dans les couloirs de l’ONU et ailleurs comme des parangons de vertu ont pris soin dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢elles!ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Rappelez-vous la faƒÆ’†’ƒ”š‚§on dont les mƒÆ’†’ƒ”š‚ªmes gens se ruaient surƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚«ƒÆ’-¡ƒ”š‚ le train en marcheƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚» et se rƒÆ’†’ƒ”š‚©jouissaient de la joie du peuple d’Afrique du Sud quand l’apartheid a ƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© finalement aboli en 1994.
Certains gouvernements comme celui du Royaume-Uni ne tolƒÆ’†’ƒ”š‚©raient aucune critique ou lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ingƒÆ’†’ƒ”š‚©rence de l’ONU, en particulier, quand elle menaƒÆ’†’ƒ”š‚§ait leurs intƒÆ’†’ƒ”š‚©rƒÆ’†’ƒ”š‚ªts.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Lorsque Ian Smith a fait la dƒÆ’†’ƒ”š‚©claration unilatƒÆ’†’ƒ”š‚©rale d’indƒÆ’†’ƒ”š‚©pendance (DUI) en 1964, le Royaume-Uni a dƒÆ’†’ƒ”š‚©crƒÆ’†’ƒ”š‚©tƒÆ’†’ƒ”š‚© que l’ONU n’avait aucun rƒÆ’†’ƒ”š‚´le ƒÆ’†’ƒ”š‚  y jouer et qu’il sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢agissait dƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢un ƒÆ’-¡ƒ”š‚«problƒÆ’†’ƒ”š‚¨me britanniqueƒÆ’-¡ƒ”š‚».ƒÆ’-¡ƒ”š‚ En outre, il sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢est montrƒÆ’†’ƒ”š‚© extrƒÆ’†’ƒ”š‚ªmement rƒÆ’†’ƒ”š‚©ticent ƒÆ’†’ƒ”š‚  prendre des mesures efficaces pour mettre fin au rƒÆ’†’ƒ”š‚©gime raciste et, en 1972, il a proposƒÆ’†’ƒ”š‚© ƒÆ’-¡ƒ”š‚«ƒÆ’-¡ƒ”š‚ une solutionƒÆ’-¡ƒ”š‚ ƒÆ’-¡ƒ”š‚», dƒÆ’†’ƒ”š‚©crite par lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’†’ƒ¢¢”š¬‚°glise MƒÆ’†’ƒ”š‚©thodiste rhodƒÆ’†’ƒ”š‚©sienne comme le ƒÆ’-¡ƒ”š‚«viol constitutionnel des Africains par le Gouvernement de la RhodƒÆ’†’ƒ”š‚©sie et celui de la Grande BretagneƒÆ’-¡ƒ”š‚».ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Il faut se rappeler que le Royaume-Uni a fait usage de son droit de veto ƒÆ’†’ƒ”š‚  huit reprises pour que l’ONU ne sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢en mƒÆ’†’ƒ”š‚ªle pas, qu’il a tout fait pour assurer la survie du rƒÆ’†’ƒ”š‚©gime raciste et qu’il a bien rƒÆ’†’ƒ”š‚©ussi ƒÆ’†’ƒ”š‚  convaincre ses alliƒÆ’†’ƒ”š‚©s de faire de mƒÆ’†’ƒ”š‚ªme.

J’espƒÆ’†’ƒ”š‚¨re de tout mon cƒÆ’-¦ƒ¢¢”š¬…”ur que les pays en dƒÆ’†’ƒ”š‚©veloppement en Asie, en AmƒÆ’†’ƒ”š‚©rique latine, des CaraƒÆ’†’ƒ”š‚¯bes et en Afrique en particulier, rƒÆ’†’ƒ”š‚©flƒÆ’†’ƒ”š‚©chiront mƒÆ’†’ƒ”š‚»rement et ne se laisseront pas sƒÆ’†’ƒ”š‚©duire par les charmes des operateurs de lƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢Oncle Sam, et surtout, par ceux des opƒÆ’†’ƒ”š‚©ratrices machiavƒÆ’†’ƒ”š‚©liques, roublardes et peu scrupuleuses. Il pourrait bien sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢agir de votre pays la prochaine fois. Ce nƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢est que le dƒÆ’†’ƒ”š‚©but.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ Enfin, un mot d’avertissement serait bien utile pour les rƒÆ’†’ƒ”š‚©sidents de GenƒÆ’†’ƒ”š‚¨ve, en particulier, ceux qui vivent aux alentours du lac.ƒÆ’-¡ƒ”š‚ S’il vous plaƒÆ’†’ƒ”š‚®t, ne soyez pas surpris si les eaux du lac LƒÆ’†’ƒ”š‚©man ont un goƒÆ’†’ƒ”š‚»t un peu saumƒÆ’†’ƒ”š‚¢tre ces jours-ci. Ceci est simplement dƒÆ’†’ƒ”š‚» aux larmes des dƒÆ’†’ƒ”š‚©fenseurs de droits de l’homme occidentaux qui sƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ¢-¾‚¢ƒÆ’†’ƒ”š‚©coulent dans sur votre lac!

Dr Bandula Kothalawala

Londres N7



[1] There is no ƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ…-automaticityƒÆ’‚¢ƒ¢-¡‚¬ƒ”š‚ in this resolution. If there is a further Iraqi breach of its disarmament obligations, the matter will return to the Council for discussion as required in paragraph 12. We would expect the Security Council then to meet its responsibilities, UK Ambassador to the UN on 8 Nov 2002, on UN SC Resolution 1441

[2] to take all necessary measures, notwithstanding paragraph 9 of resolution 1970 (2011), to protect civilians and civilian populated areas under threat of attack in the Libyan Arab Jamahiriya, including Benghazi, while excluding a foreign occupation force of any form on any part of Libyan territory, UN Resolution 1973, 26 Feb 2011

[3] Les Parties au conflit ne doivent pas diriger les mouvements de la population civile ou des personnes civiles pour tenter de mettre des objectifs militaires ƒÆ’†’ƒ”š‚  l’abri des attaques ou de couvrir des opƒÆ’†’ƒ”š‚©rations militaries, Article 51(7),. Protocole additionnel aux Conventions de GenƒÆ’†’ƒ”š‚¨ve du 12 aoƒÆ’†’ƒ”š‚»t 1949 relatif ƒÆ’†’ƒ”š‚  la protection des victimes des conflits armƒÆ’†’ƒ”š‚©s internationaux (Protocole I)

 

[4] 60 Minutes, Interview with Lesley Rene Stahi, 1996

[5] RƒÆ’†’ƒ”š‚©solution 134, 1er avril 1960

[6] RƒÆ’†’ƒ”š‚©solution 623, 23 novembre 1988

[7] RƒÆ’†’ƒ”š‚©solution 190, 9 juin 1964

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

 

 


Copyright © 2023 LankaWeb.com. All Rights Reserved. Powered by Wordpress